Archives Mensuelles: mars 2016

Vous avez dit RC Drift ?

« RC Drift » ?

Vous n’en avez peut être jamais entendu parler et pourtant…

Nouvelle discipline sur la piste, cette dernière consiste à pratiquer le drift avec des voitures radiocommandées.

Avec des reproductions plus vraies que nature où les moindres détails ont leur importance dans le jugement final, nous avons voulu en savoir plus sur ce sport auto.

Qui mieux qu’Alexandre et Julien, membres du KD Racing, pour en parler autour d’une interview consacrée à ce nouveau genre de compétition…


Pourquoi avoir choisi de pratiquer le RC Drift ?

Si pour l’un c’est une question de passion après avoir découvert le Drift avec la sortie de « Fast &Furious Tokyo Drift », pour l’autre c’est avant tout une question de budget : « je ne pouvais pas assumer le coût d’un véhicule et d’une saison. De fil en aiguille, je suis passé de la pratique « loisir » certain dimanche, à voyager un peu partout en Europe pour me mesurer aux meilleurs pilotes mondiaux. »

Quelle différence par rapport à la route ?

« Les pilotes sur route qu’on appel les « grippeurs » doivent faire un chrono à chaque tour pour gagner la pole position, comme en Formule 1. En RC, on ne cherche pas le grippe, ni le chrono mais essentiellement la glisse pour déraper. »

Le RC Drift nécessite-t-elle une préparation particulière ?

« Comme toutes disciplines sportives,  une préparation mentale est nécessaire. La seule et unique notion à maîtriser est le mouvement du véhicule radiocommandé dans l’espace.

Par exemple, au niveau de la radiocommande, la droite et la gauche sont des notions relatives car selon la direction du véhicule les mouvements s’inversent ! »

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’importance de la customisation ?

« Il faut savoir que la customisation des pièces « performance » au niveau châssis, transmission, trains (sauf moteur) est autorisée par les règlements des différentes compétitions de R/C Drift. »

Lorsque le châssis de base est acheté, tous les réglages restent pourtant à adapter au style de conduite des pilotes. De la position des amortisseurs, à la qualité du câblage, au parallélisme, à la dureté des ressorts pour les amortisseurs, à l’inclinaison des amortisseurs et à la hauteur du châssis : tout y passe !

De nombreux amateurs pratiquent le RC Drift comme un loisir intensif et déploient beaucoup d’efforts dans la création et la modification de leur voiture radiocommandée : et vous ?

« On a tous envie de prouver que l’on est le meilleur. Certain le montre sur la réalisation des carrosseries avec des décorations surprenantes. D’autre sur la réalisation d’un montage de châssis proche du vrai prototype et d’autres sur leur style de conduite.

Pour nous, l’évolution est quasi permanente. Nous recherchons à être toujours plus performants, certes, mais aussi originaux au niveau des peintures et des éléments de carrosserie. Pour info, nos carrosseries pour la saison 2015 ont nécessité près de 10 heures de travail entre la recherche, le dessin, la peinture, le montage des éléments, la pose de la déco et les détails, pour rendre la carrosserie la plus réaliste possible. »

Le mot de la fin ?

« Le drift à l’échelle 1 ou 1/10ème c’est avant tout une famille, une passion, des potes mais aussi et surtout du FUN ! ».


> Laissez vous tenter, par ici !

Aston martin dégomme le Printemps

C’est « LA » tradition de notre partenaire AMOC France, qui sonne l’ouverture d’une nouvelle saison de rallyes et d’événements : le « Dégommage de Printemps ».

> Au programme ? Un plateau de 27 Aston Martin de toutes générations, en balade dans la capitale de bon matin : Paris se lève au son des Aston !

Place Vendôme, Champs Elysées, Place de l’Etoile, Tour Eiffel, Invalides, Grand Palais, Place de la Concorde, Chatelet, Hôtel de Ville… Toutes les places emblématiques parisiennes ont pu assister au défilé de ces jolis bolides, avant de reprendre les routes de l’Oise.

Rien que pour le plaisir des yeux, partageons ensemble ces instants volés dans un Paris paisible…