La Traction de Citroën : la voiture préférée des gangsters !

1934 – Année décisive pour André Citroën et la marque du même nom. Les finances de l’entreprise vont mal et il est indispensable de redynamiser les ventes pour assainir la situation financière. Même si le modèle existant, la Rosalie, se vend bien, la marque a besoin d’un nouveau modèle innovant pour assurer son avenir.

18 avril 1934, Citröen présente son nouvel model : la 7.

Nommée ainsi en raison de sa puissance fiscale (7CV), elle est connue de tous sous le nom de « Traction».

pub traction 7

La voiture est conçue en tout juste 18 mois. Cela se révèle trop juste pour tester correctement le véhicule et faire tous les réglages nécessaires. Les premiers clients seront les malheureuses victimes de cette précipitation et du manque de fiabilité de la voiture. Par exemple, ils arrivent que les cadrans cèdent entrainant une perte des roues avant ! Si le service après-vente de Citroën est bien développé, il n’est pas assez formé sur ce modèle et peine à effectuer les réparations.

Il faut atteindre 1936 pour que les ingénieurs rectifient tous les problèmes de la Traction et qu’elle acquiert enfin sa réputation de fiabilité.

Si la conception de la Traction a été rapide, elle n’en est pas moins un des véhicules les plus innovants de son époque.

En effet, à la différence des autres voitures de son époque, la 7 de Citroën a les roues motrices à l’avant. C’est donc une automobile à traction avant d’où son célèbre surnom.

Si c’est cette particularité qui est associé à ce modèle par le grand public, la Traction possède pourtant beaucoup d’autres caractéristiques à la pointe de la technologie de l’époque : des freins hydrauliques, une structure monocoque et une suspension à roues indépendantes. Tout cela lui permet d’avoir la meilleure tenue de route parmi ses concurrentes.

 La Traction avant dompte la force centrifuge

En plus de ces avancées techniques, la Traction se différencie des autres véhicules existants par son design. Avec ses lignes courbes et sa forme aérodynamique, elle se démarque des autres voitures au look beaucoup plus « carré ». C’est le designer Flaminio Bertoni qui lui signera son design. Il sera plus tard à l’origine des non moins célèbres DS et 2CV.

citroen-traction-15-six-g-20982

 La voiture de l’Occupation

L’image de la Traction est liée à celle de la Seconde Guerre Mondiale.

D’abord utilisée par l’armée française, elle est réquisitionnée dès 1940 par l’armée allemande et notamment par la tristement célèbre Gestapo. Elle sera présente sur tous les champs de bataille, de la campagne d’Afrique au front russe. La Résistance et le maquis en feront aussi leur véhicule de prédilection : ils marquaient les portières des lettres FFI en signe de reconnaissance.

traction ffi

Après guerre la Traction devient le véhicule préféré des gangsters ! Un gang portera même son nom : « le gang des Tractions Avant ».

La production reprend en 1945 et des améliorations sont apportées au fil des ans comme une malle arrière rectangulaire en 1952 et une suspension hydropneumatique sur l’essieu arrière en 1954.

Elle sera également la voiture d’apparat du président René Coty.

PT-T27

Le succès de la Traction auprès du grand public est indéniable. Son excellent rapport/qualité prix en fait un modèle très prisé jusqu’à la fin de sa fabrication en 1957.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :