La Dodge Viper RT 10

Ce mois-ci nous vous présentons une voiture que nos équipes ont pu découvrir lors des 24 Heures du Mans Classic. Il s’agit d’une Dodge Viper RT 10 de 1992, une chance car cette voiture est malheureusement peu présente en France. Vous verrez que la couleur rouge de ce maxi roadster à la sauce Américaine ne manque pas de piquant !


Voici la fameuse Dodge Viper RT10 vue aux 24 Heures du Mans Classic

IMG_2482


 

Il faut savoir que cette voiture a été conçue dans l’idée de plaire à des personnes enthousiastes qui avaient (et qui ont toujours) faim d’aventure et qui voulaient en mettre plein la vue !

Avec la Dodge Viper autant vous dire que vous êtes servis !

Le propriétaire est un retraité qui nous a confié avoir acheté la Viper juste pour le plaisir sur un coup de tête.

« En mettre plein la vue »

C’est donc le 4 janvier 1989 que la Dodge Viper a été présentée au public pour la première fois au salon de Détroit et qu’elle y a suscitée un enthousiasme et un succès au-delà des espérances du constructeur.

C’est ensuite en 1992 que la célèbre voiture a réellement commencée à être produite à la main après avoir subi quelques modifications pour pouvoir être aux normes.

Dans un premier temps, la seule couleur disponible était le rouge, puis quelques années après le noir.

Le propriétaire a longuement insisté sur l’aspect esthétique de cette voiture qu’il qualifie de « beauté fatale américaine ». En effet, cette voiture est une sorte de symbole de l’industrie automobile américaine. Symbole de puissance et beauté.

« Maximum pour le moteur, le minimum pour le reste », c’est ainsi que la qualifie Caroll Shelby, constructeur de la célèbre Cobra des années 60.

C’est donc pour cela qu’on peut juger la conduite de cette voiture de pénible et d’éprouvante car sa suspension est trop souple et son gabarit trop encombrant. Le propriétaire de cette voiture nous met ainsi en garde sur son utilisation, en effet, sa conduite trop difficile, n’est pas à la portée de tous !

Quant au moteur, abrité par un immense capot, il s’agit d’un V10 entièrement réalisé en aluminium de 8 L de cylindrée. Le Viper se coiffe d’une culasse à deux soupapes par cylindre qui est peinte comme une Ferrari Testarossa : en rouge. Cela permet donc à notre Viper d’avoir 394 ch à 5150 tr/mn. Il faut savoir que les générations suivantes peuvent pousser jusqu’à 450 chevaux.

« Une voiture dotée d’une fiabilité hors norme ! »

Notre propriétaire, nous raconte que l’entretien d’une telle voiture est très simple et peu coûteux ; une révision et une vidange tous les 7500 km.

Finalement, nous pouvons noter que d’un point de vue rapport prix/performances la Viper s’en sort très bien ; 4 « 6 pour atteindre les 100km/h., une performance à laquelle peu de véhicules peuvent prétendre à l’époque avec le même budget.

Cette voiture est estimée à 50.000€. Une somme bien loin de la sensation qu’offre cette voiture une fois au volant : une véritable poussée d’adrénaline !

Et vous, êtes-vous séduits par cette voiture?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :