Les étudiants futurs ingénieurs et leur association EPSA

L’Écurie Piston Sport Auto (EPSA) est une association créée par des élèves-ingénieurs de l’École Centrale de Lyon ayant pour objectif de développer les sports mécaniques et l’ingénierie de systèmes automobiles.
Chaque année une vingtaine d’étudiants de cette association a pour objectif de créer et produire un véhicule prototype de compétition.

Quel est l’intérêt d’une telle association au sein d’une école?
En plus du côté associatif, deux autres objectifs sont atteints à travers l’EPSA :

Tout d’abord d’un point de vue pédagogique. En effet, les étudiants ont l’opportunité d’être formés en grandeur réelle sur un exemple concret à la complexité de la conception et à la réalisation d’un véhicule de compétition. Ils acquièrent ainsi toutes les connaissances nécessaires dans différents domaines tels que l’ingénierie numérique ou encore le management de projet.

bestof_06

La technologie est également un objectif important à l’EPSA. En effet, chaque année ces étudiants ont des demandes précises de la part de la Direction Pédagogique, comme par exemple le fait de devoir améliorer d’au moins 20% la performance du véhicule par rapport à l’année précédente. Ce défi pousse les étudiants à se dépasser d’année en année. C’est ainsi que depuis 2009 ils se sont lancés dans la fabrication de véhicules hybrides dans le but de réduire au maximum la consommation d’énergies fossiles et les émissions des gaz polluants.

bestof_01

Tous ces éléments permettent donc aux élèves de l’Ecole de se lancer dans des compétitions internationales de grande renommée. Ainsi, cette année les étudiants se lancent dans les épreuves du Formula Student qui se dérouleront en Italie, les attentes y sont très élevées et les plus grandes écuries étudiantes du monde s’y défieront.

La compétition se déroule en 3 épreuves :

Tout d’abord, le « scrutineering », il s’agit d’un contrôle minutieux du véhicule présenté afin de vérifier s’il est conforme au règlement (éléments de sécurité, limitation du bruit, bonne puissance de freinage, tests d’inclinaison,…).

Puis, viennent les épreuves statiques divisées en 3 thèmes : le coût de production, le design et la présentation durant laquelle les élèves doivent convaincre les investisseurs de commercialiser le véhicule sur le marché des compétitions amateurs.

 

dyn

 

Enfin, place aux épreuves dynamiques avec des tests d’accélération, de Skid-pad (vérification de la maniabilité et de la tenue de route), d’autocross (parcours d’un circuit sinueux de moins d’un km le plus rapidement possible), ou encore des tests de consommation de carburant.

En moyenne les voitures pèsent entre 180 et 250kg, et sont capables de passer de 0 à 100km/h en moins de 4.5 secondes. »

Toute l’équipe de GS27 souhaite ainsi bonne chance à cette association étudiante, qui représentera donc la France avec 2 autres équipes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :